Qui sommes-nous ?

EPLEFPA Perpignan Roussillon

L'enseignement et la formation agricoles publics dans les Pyrénées-Orientales (66), Occitanie


A la découverte du littoral languedocien, un littoral sensible à l’érosion

Voyage d’étude en 1e et Terminale G du lycée de Théza

Afin d’approfondir le travail débuté en 2022, les élèves des 2 classes de bac général ont effectué un voyage d’étude du mercredi 20 au vendredi 22 décembre 2023. Ce voyage s’inscrit dans la continuité du projet réalisé sur le thème de l’érosion littorale, intitulé « Le sable, des grains … pas si anodins ».

La première journée était centrée sur les 11 km de lido reliant Sète à Marseillan.

Fin de la pause repas sur le lido balayé par une forte tramontane. En arrière plan, Sète construite sur les pentes du Mont Saint Clair.

Nous avons été accueillis dans l’amphithéâtre de l’IUT par la représentante des ostréiculteurs de la lagune de Thau et un technicien de l’agglopôle de Sète Méditerranée. Les enjeux de la qualité de l’eau de l’étang ont d’abord été évoqués avant d’aborder la problématique de l’érosion littorale. Ce lido, très sensible à l’érosion, a été l’objet de travaux inédits et pionniers dans le domaine : déplacement de la route littorale, apport de sable du delta du Rhône, mise en place de ganivelles pour recréer le cordon dunaire et positionnement de géotubes atténuateurs de houle à 300m du rivage. Les coûts de ces travaux titanesques, désormais terminés, se sont élevés à 55 millions d’euros.

Présentation dans l'amphithéâtre de l'IUT de Sète des travaux réalisés sur le lido. Un avant goût des études supérieures pour nos lycéens !

Afin d’illustrer les propos de l’intervenant et observer les résultats de ces travaux, nous sommes montés sur les 2 promontoires naturels sur lesquels le lido est rattaché : le mont Saint Loup au sud ouest puis le mont Saint Clair au nord est avant de nous rendre directement sur le cordon dunaire.

Vue du lido depuis le Mont Saint Clair. Au fond, le mont Saint Loup, promontoire volcanique.

Une journée riche en informations et rafraîchie par une vigoureuse tramontane.

Les élèves en train de passer le cordon dunaire, protégé par les ganivelles.

La deuxième journée s’est déroulée entre la Grande Motte et le Grau du Roi. Nous avons tout d’abord rencontré le responsable de l’association La Caretta, association de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée française. Pollution par les plastiques, chocs avec les bateaux, anthropisation du littoral et filets de pêche sont les principales menaces qui concernent ces espèces protégées.

Le responsable de l'association La Caretta évoque les enjeux concernant la protection des tortues marines.

Depuis 2 à 3 ans, en lien avec le dérèglement climatique, des tortues caouannes, de plus en plus nombreuses, viennent pondre sur les plages du littoral du Languedoc – Roussillon. Cela entraîne un travail supplémentaire de l’association pour protéger, sensibiliser et éduquer les différents acteurs et utilisateurs des plages (et notamment l’arrêt du nettoyage mécanique systématique des plages qui contribue également à accélérer l’érosion côtière en mobilisant le sable).

Une nouvelle pensionnaire vient d’arriver ce matin au centre. Elle va être soignée avant d’être relâchée dans son milieu naturel.

L’après–midi, direction l’aquarium du Grau du Roi pour une visite des principales espèces marines rencontrées dans nos eaux littorales du Golfe du Lion. Une animatrice de l’aquarium est venue partager ses connaissances et sa passion de la mer, en se focalisant principalement sur le thème des requins et ses impacts dans les écosystèmes marins.

Photo de groupe devant l'entrée de l'aquarium du Grau du Roi.

Animaux méconnus, craints et victimes de la surpêche et indirectement du dérèglement climatique, ils mériteraient d’être protégés au même titre que les tortues et les dauphins.

Présentation des requins devant le grand bassin au Seaquarium du Grau du Roi par une guide passionnée et investie.

Lors de la troisième journée, au départ d’Aigues Mortes, sur le canal du Rhône à Sète, nous avons effectué une croisière en bateau. Nous nous sommes immergés l’espace d’un instant dans le territoire de la Camargue.

Départ en bateau devant les remparts de la cité médiévale d'Aigues Mortes.

Entre terre et mer, ce delta singulier, créé par le Rhône et menacé par la montée des eaux, recèle une grande diversité.

Le long du canal du Rhône à Sète, ambiance très nature avec des aigrettes qui s'envolent devant une pinède à pins pignons.

Roselières, rizières, salins, vignobles, pinèdes et élevages alternent le long du canal.

Entre roselières et rizières, la tour Carbonnière est une tour de guet construite pour protéger la cité fortifiée d’Aigues Mortes, seul port du royaume de France au XIII et XIV siècle.

Par ailleurs, nous avons fait une halte dans une manade pour assister à un tri de taureaux.

Les élèves observent le tri des taureaux au mas de la Comtesse.

L’occasion de découvrir le fonctionnement d’un élevage avec ses gardians, ses chevaux, ses taureaux et les traditions locales qui leur sont associées et le lien entre les cours d’eau et l’érosion littorale.

Les manadiers viennent nous saluer après le tri des taureaux.

Un grand merci à tous les intervenants et aux financeurs du projet, l’Office Français de la Biodiversité et le Parc Naturel Marin du Golfe du Lion.

9 janvier 2024

  • Béatrice GIRONA
    Enseignante en Biologie-Ecologie au LEGTA
  • Karine MAS-VALENTINI
    Professeur de Physique-Chimie au LEGTA
  • Renaud BROCHIERO
    Enseignant en Biologie/Ecologie au LEGTA

Voir aussi

  • Bac G - EDS : Biologie-écologie / Physique-chimie / Mathématiques. Options : AET (Agronomie, Économie et Territoires) / Hippologie équitation / Maths complémentaires / Section européenne 
    • Baccalauréat d’enseignement général
    • #Bac G #Enseignement Général et Technologique #Écologie #Environnement #Sciences #AET #EDS Biologie-Écologie #Europe
    • Le Bac Général proposé au lycée Federico Garcia Lorca est un Baccalauréat général à connotation scientifique qui permet un approfondissement dans les domaines des Sciences (Recherche, Ecologie, Agronomie, Santé et Industrie). La formation vous (...) lire la suite
Mai 2023
Le rôle du sable et l’érosion littorale - Sensibilisation des collégiens de Port-Vendres
Renaud BROCHIERO – 17 mai 2023
#EATDD #EDS Biologie-Écologie #Développement durable #Terroir et territoire #Sorties et visites
+3 Une sensibilisation en 2 temps, au lycée puis sur le terrain. Nos élèves de 1ère Générale EDS Biologie Ecologie et de 2nde option EATDD viennent de réaliser une exposition intitulée : « Le sable, des grains... pas si anodins » comportant 21 panneaux. Elle vient d’être installée de manière permanente entre les 2 patios de notre établissement, à (...) lire la suite
Février 2023
Le sable, des grains pas si anodins… - Un projet en cours de réalisation au lycée de Théza !
Béatrice GIRONA, Renaud BROCHIERO – 6 février 2023
#Écologie #Environnement #EATDD #Développement durable #Terroir et territoire #Sorties et visites #Travaux et réalisations
+3 Cette année, les élèves de Première Bac Général et de Seconde Générale et Technologique enseignement optionnel EATDD travaillent activement sur un projet centré sur le sable et les risques d’érosion littorale. A partir de sorties pédagogiques sur le terrain, les élèves sont en train de réaliser une exposition photo qui sera présentée dans les (...) lire la suite

Portes Ouvertes 2024

Vendredi 8 mars de 16h à 20h à Théza pour l’entrée en 2nde ou 1e (Générale ou Technologique).
Samedi 23 mars de 9h à 16h30 à Rivesaltes et à Théza pour toutes nos formations. Foire aux vins 🍷 à Rivesaltes.

mon ENT Occitanie

Emploi du temps, cahier de texte, notes, ressources, informations et communication.

eplea66.net/ENT

Enseignement Supérieur

#BTSa en formation initiale et en apprentissage — ⓘ info.

#Parcoursup

Voir aussi


https://eplea66.net/A-la-decouverte-du-littoral-languedocien-un-littoral-sensible-a-l-erosion